Partager à toutes et tous (enfin ceux que ça intéresse) ce que je note sur le net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Question que je me pose: de combien est ralentie la lumière / à la distance et les coudes dans la fibre optique ?

La Fibre optique, c'est beauuuuuuuu: quand j'étais petit, dans les années 70, mon parrain avait chez lui un truc de déco avec plein de lumières qui changeaient.  Je pouvais passer de lonnnnnnnnngues minutes à le regarder.
Mais c'est utilisé pour le très haut débit, pour le "câble" etc... bref pour envoyer des informations codées sous la forme de micro flash lumineux (on va simplifier, imaginez du morse avec une ampoule qu'on masque ou pas).

Le HOW ça marche ?  2 choses

  1. La lumière traverse le verre/la fibre, cf l'explication de Timo Pourquoi le verre est il transparent (mécanique quantique, niveau d'énergie de la lumière visible qui n'est pas absorbée pas la matière du verre/fibre, toussaH)
  2. Mais la lumière va en ligne droite (en pratique oui je sais ce n'est pas vrais, onde/corpuscule, etc, mais on est loin d'un astre massif ;) ).
    Mais comment passe t'elle les "virages" dans la fibre ?  C'est grâce au principe de la
Réflexion totale

Total_internal_reflection.jpg
wikipedia.org

à l'intérieur de la gaine de la fibre optique qui va "lui faire passer les angles", comme si c'était un miroir qui entourait la Fibre.

Mais comme dans toute matière, la lumière traverse avec une atténuation de la force du signal lumineux / à la distance.  Je cite Wikipedia (Fibre optique):

Les fibres en silice connaissent un minimum d'atténuation vers 1 550 nm. Cette longueur d’onde du proche infrarouge sera donc privilégiée pour les communications optiques. De nos jours, la maîtrise des procédés de fabrication permet d’atteindre couramment une atténuation aussi faible que 0,2 dB/km à 1 550 nm : après 100 km de propagation, il restera donc encore 1 % de la puissance initialement injectée dans la fibre, ce qui peut être suffisant pour une détection. Si l’on désire transmettre l’information sur des milliers de kilomètres, il faudra avoir recours à une réamplification périodique du signal, le plus généralement par l’intermédiaire d’amplificateurs optiques qui allient simplicité et fiabilité.

Mais je me demande (on arrive à la question con qui me taraude):

  • vu qu'à chaque réflexion, il y a absorption/émission des photons par la "surface" a l'intérieur de la fibre,
  • vu qu'au final ça doit être un sacré binz de rebonds dans la fibre,

est ce que ça joue sur le ralentissement de l'information portée au bout (bien évidemment il doit y avoir des codes de contrôle, de réparation au bout), mais je me demande si ça a un effet ou pas...

Tien, deuxième question: en pensant à la lumière qui va passer dans les 2 sens dans la fibre, quand un photon rencontre un autre photon, qu'est-ce-qui-se-passe ?  Onde-corpuscule vs Onde-corpuscule, quel effet ?

 

Commentaires

1. Le mercredi, 6. janvier 2016, 14:55 par Dush

Je pouvais passer de lonnnnnnnnngues minutes à le regarder.

AH ! C'est ça qui explique ce regard si ... "lointain"