Partager à toutes et tous (enfin ceux que çà intéresse) ce que je note sur le net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Marsault - réaction sur le Manuel scolaire inclusif sorti par Hatier + MAJ

MAJ: arf, FB a supprimé la publication ... bon, ben elle reste là ;)
La réaction de Masault sur FB.

J'Aime pas l'inclusivmeⓒ c'est mon droit. 
Je suis content et conscient (tout en restant con hein) que le masculin soit à la fois neutre ET masculin dans la langue Française.  L'A-gaga-démie Française, appelait celà "genre non marqué".
Je suis contre les zimages sexistes d’antan ... qui datent d'un temps que les jeunes de vingt ans ne peuvent pas connaître. 

Et donc ce thème vu par Marsault sous forme de texte d'anticipation.

Marsault - manuel scolaire inclusif

Marsault - manuel scolaire inclusif.jpg

Et le Texte: (qui risque de ne pas plaire à tout le monde ;) )

Paris, France, 12 juin 2036.

Malgré mon leggin rose et mon débardeur en dentelle, je me suis fait attraper dans la rue par la milice anti-homme. J'ai pris une décharge de taser égalitaire et douze coups de fouet. Motif: encore trop viril. Je passe en comparution immédiate au TFLCHO (Tribunal des Femmes Libres Contre les Hommes Oppresseurs) et suis condamné à la peine capitale au terme d'un procès de 8 minutes.

Depuis qu'une fonctionnaire du Commissariat à la Question Masculine m'a surpris en train de regarder Rambo 4, je suis dans le viseur des autorités.

J'ai eu beau me marier avec un transexuel obèse syrien roux encarté au PS, ça n'a pas suffit à les berner. J'ai reçu des sécateurs dans ma boite aux lettres rose, avec écrit en lettres de sang: "pour te couper ta petite bite, sale homme".

Beaucoup de mes amis, je l'avoue plus courageux que moi, sont morts depuis bien longtemps.

Bébert, un copain de chantier. Pendu avec une écharpe en plumes violettes en haut du toit de l'Elysée. Bébert avait commis l'affront de demander à sa femme de lui apporter une bière: elle l'a dénoncé aux autorités.

Alex, mon pote de toujours. Il avait dit "bonjour Mademoiselle" au lieu de "bonjour Madame", à une fille de 19 ans. Il a été inculpé pour incitation à la haine sexuelle envers une communauté opprimée, jugé et émasculé à la tronçonneuse en place publique.

Et Antoine, éventré au talon aiguille puis étouffé avec un canard vibrant (c'était très sale) pour avoir acheté un pistolet en plastique à son fils.

En sortant du fourgon de police éco-responsable, derrière lequel quelques opposants politiques sanguinolents et agonisants sont attachés par les couilles avec des collants en lycra, j'aperçois un père de famille promené en laisse par sa femme. Il est maigre et tremblotant. Nos regards se croisent une seconde. Soudain, il hurle "CREVEZ, SALOPES!" avant de sauter au cou de sa femme et de lui arracher la jugulaire avec les dents. Elle s'effondre en glapissant "Padanlaru! Padanlaru!", tandis que les miliciennes se ruent vers le mari pour l'abattre d'une soixantaine de balles en criant "Liberté! Liberté! Liberté!"

Profitant du désordre, je m'enfuis et me cache dans une benne à ordures.

Paris, 14 juin 2036.
Après deux jours passés dans la benne, je suis sorti et me suis auto-amputé la bite et les couilles avec un bout de verre durable respectueux de l'environnement.

J'espère que ça leur suffira, mais j'ai un doute.

Marsault