Partager à toutes et tous (enfin ceux que çà intéresse) ce que je note sur le net.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Ecologie

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 23 septembre 2016

J'suis d'humeur mauvaise, un pavé dans la mare - la suite

Hier je publiais "J'suis d'humeur mauvaise, un pavé dans la mare de la "bien pensance" végétarienne, pour en discuter à tête reposée".

Note 1: pour le pas les confondre on parlera de 2 choses ici, l'étude et l'article cité/source qui se base sur l'étude.

Note 2: vous aurez noté ou pas

  • que ma Tranche débutait par " Je ne dis pas que c'est vrais, ni que c'est faux, mais qu'il y a des tableaux croisés dynamiques de "partout" à étudier... ici pour contredire que manger végétarien serait "meilleur" pour la Nature dans le sens impact sur le besoin d'énergie, d'eau et d'émissions de gaz. "
  • que ma Tranche était au conditionnel
  • et que je proposais d'aller lire l'étude plutôt que l'article.

J'étais volontairement polémique, parce que l'article cité m'a énervé (d’où dans mon titre le J'suis d'humeur mauvaise) et qu'il a été repris sur les réseaux sociaux à la mode "tu vois un argument contre ces andouilles de végés".
Pas énervé par l'étude que je n'oserai pas critiquer vu que je n'ai pas pu la lire ... elle est payante et je n'en ai même pas envie, désolé pour les auteurs, mais ce n'est pas mon kif.  Seuls le résumé et un docx avec leurs chiffres sont accessibles.

Énervé parce que dès le titre de l'article, " Arrêtez-tout : les régimes végétariens sont en train de foutre en l’air la planète ", je me suis dis, boah, encore un truc partisan qui utilise l'étude à sa sauce, étude lue en diagonale pour faire passer un message biaisé.  Message qui va ravir les carnivores et faire pester les "végés".
Et OUH LA LA pour appuyer leurs dires l'argumentaire commence par "ils ne sont pas cons ceux qui ont fait l’étude parce que dans leur Université ils ont eu des Nobels, des Turings" ... et vous l'aurez peut être noté des Oscars dans leurs anciens élèves ce qui va contribuer à "la suite va être juste, c'est sûr" ;)

Et c'est surtout le paragraphe de l'article ( munchies.vice.com )

Les savants qui ont planché sur l’étude affirment que les régimes végétariens contribuent davantage au changement climatique actuel que le régime omnivore de base. Pire encore, ils affirment que les dernières recommandations du Ministère de l’Agriculture américain (le USDA) – à savoir manger moins de viande et plus de fruits et légumes et de crustacés – encouragent les citoyens à consommer naïvement plus de ressources, ce qui représente « plus d’émissions pour chaque calorie consommée ».

qui m'a fait tiquer... avant ça allait encore.
Vous noterez le "Pire" qui se veut faire référence à ce qui est démontré dans l'étude.  Mais c'est la première phrase IMHO qui est la pire affirmation !  Affirmation dont je me doutais qu'elle était probablement infondée.

Bef, j'étais en mode *facepalm* mais je me soigne donc je vérifie/réfléchi et reprends espoir dans l'humanité.

Facepalm.png
 

Et pour info, j'avais déjà noté l'étude et les "mauvaises interprétations" il y a quelques mois sur des sites américains en mode *bad buzz*.  Et là c'est revenu en Français et je me suis dit, allez hop je me lance un ch'tit débat avec moi même pour voir.

De ce que j'en ai compris, l'étude dit et veut démontrer simplement que le changement de régime proposé aux USA par je ne sais plus quel organisme pour y intégrer moins de viandes et plus de "végétaux" peut aussi avoir des effets néfastes sur l'empreinte de l'utilisation de l'eau, de l'énergie etc.  Empreinte parce que les menus changent, leur composition change et que le calcul de l'empreinte change pour garder le "nombre de calories" nécessaire par rapport à ce qui est préconisé.  Et tout le problème est là: les menus proposés baissent les apports en sucres et graisses qui sont très caloriques et les remplacent par ... devinez... qu'il faudra pour garder assez de calories augmenter en volume et donc en empreinte.
Pas du tout que manger végétarien côté utilisations de l'eau etc c'est pire ou kifkif avec de la viande.
C'est juste une question de "menu" proposés ... vs un tableau croisé dynamique qui calcule les empreintes en eau, énergie etc...

Et l'article a mélangé tout ça, en se basant je suppose sur les % plus élevés avec les menus plus "végé" et à donc extrapolé, je suppose toujours, en "the proof: manger végé c'est pire pour la planète".
Mais après c'est tellement plus facile de lire sans douter, surtout avec un tire racoleur... mais bon, c'est vrais perso j'abuse du doute (nan pas de contrepèterie).

On change de "menu" et hop ça arrange tout !

Enfin, pour ceux qui veulent approfondir, allez lire par exemple cet article qui explique bien les choses je trouve: "FCRN long summary: Energy use, GHG and blue water impacts of scenarios where US diet aligns with new USDA dietary recommendations" et qui fait aussi appel à des réactions et explications des auteurs de l'étude sourcée.

Les auteurs qui ont aussi réagi face à de mauvaises interprétations par exemple là: Setting the record straight: meat and dairy, not vegetables, are the real dietary culprits in climate change que je cite:

In a new letter to the editors published in Environment Systems and Decisions (2), CLF researchers explain where the results of the original study (3) got lost in translation. Contrary to the media’s misinterpretation of the science, the climate impact of pork is over four times higher per serving than vegetables (4). Dairy’s impact is over five times higher, and the impact of meat from ruminant animals (e.g., beef) is over 23 times higher. “We hope our letter helps set the record straight,” says Brent Kim, lead author on the letter. “Replacing meat and dairy with grains, legumes, and vegetables is the right choice for the environment.”

Bref, avant de crier au loup,

*doubt* *check the Source Luke*

MAJ: merci à Antoine pour son long commentaire hier... désolé de t'avoir déçu, c'était juste pour le "sport que j'Aime" cad me faire l'avocat du Diable pour mieux discuter de tout et de rien et refaire le Monde et tenter d'expliquer qu'il faut toujours vérifier avant de faire suivre une info ;)
Et non, je ne pense pas que l'étude est fausse, juste certaines de ses interprétations sur le Net/dans les médias.

jeudi 22 septembre 2016

J'suis d'humeur mauvaise, un pavé dans la mare de la "bien pensance" végétarienne, pour en discuter à tête reposée - MAJ cf la suite

MAJ - cf la Suite ouais ouais, j'suis taquin ;)

Je ne dis pas que c'est vrais, ni que c'est faux, mais qu'il y a des tableaux croisés dynamiques de "partout" à étudier... ici pour contredire que manger végétarien serait "meilleur" pour la Nature dans le sens impact sur le besoin d'énergie, d'eau et d'émissions de gaz.
(oui un herbivore il faut le nourrir et produire pour le nourrir et pas sûr que ce soit dans les chiffres de l'étude...  pas eu le temps de creuser)

Ça ne va pas changer en théorie mon avis: je suis omnivore tendance peu de viande, ni celui des végétariens, végans et carnivores =)
Mais ça permet de voir un autre point de vue...

Note, je trouve l'article un peu PARTIAL et avec un titre volontairement "polémique". =)

Si ça vous intéresse, allez plutôt voir/lire l'Abstract de l'étude en anglais (le PDF de l'étude complète est payant à 41.59€...) là
"Energy use, blue water footprint, and greenhouse gas emissions for current food consumption patterns and dietary recommendations in the US"
qui part des recommandations US pour manger plus sain et compare alors, je cite pour ne pas arriver à mal le traduire "energy use, blue water footprint, and greenhouse gas (GHG) emissions associated with shifting from current US food consumption patterns to three dietary scenarios".
Et le docx "Supplementary material" si vous voulez les chiffres.

Source:

Arrêtez-tout : les régimes végétariens sont en train de foutre en l’air la planète

Munchies.vice.com-etudeUSA.jpg
munchies.vice.com

mercredi 21 septembre 2016

ImmunRise - Une algue, donc "bio", a un chouette éffet fongicide sur le mildiou (in vitro) et d'autres

A tester/valider in vivo pour sauver, entre autre, nos vignes de ce méchant cocktail de pipignons.

(et en espérant que ça ne donne pas un goût différents ;) )

Source:

Une algue bio-pesticide découverte par une société bordelaise

ImmunRise_algue_fongicide.jpg
consoglobe.com

lundi 12 septembre 2016

TED - Allan Savory: Comment transformer nos déserts en prairies et inverser le changement climatique

*hope* vs fatalisme

Je préfère le premier.

Source:

Allan Savory: Comment transformer nos déserts en prairies et inverser le changement climatique

TED-AllanSavory.jpg
ted.com

La vidéo:

Lire la suite...

mardi 6 septembre 2016

What’s REALLY Warming the Earth?

Source: Timo

What’s REALLY Warming the Earth?

La vidéo:

Lire la suite...

lundi 5 septembre 2016

Un déménagement de Bernard l'Hermite, "fleurs" comprises ;)

YaPersonne ?
ÇaPasse ?
OKJ'yVais !
Ne pas oublier les fleurs !

Source:

Incredible footage of hermit crab changing shells with anemones!

La vidéo:

Lire la suite...

RTL - Réchauffement climatique : le rapport plein d'espoir du WWF

Plus depuis avant-hier la ratification des USA et de la Chine de l'accord de Paris sur le climat...

Réchauffement climatique : le rapport plein d'espoir du WWF

RTL-rapportWWF.jpg
rtl.fr

La vidéo:

Lire la suite...

Bilan positif sur la permaculture par l'INRA - Ferme du Bec Hellouin

Des méthodes plus naturelles... et rentables, le nerf de la guerre.

Le Rapport final Bec Hellouin.

Source:

Ferme du Bec Hellouin : la beauté rend productif

INRA-permaculture.jpg
inra.fr

La vidéo:

Lire la suite...

mercredi 31 août 2016

Isabelle Saporta - "Il faut simplifier toutes ces normes et faire confiance à nos agriculteurs" / "Foutez-nous la paix !"

*Mode*

  • On peut user de tout mais faut pas en abuser
  • Fait royalement chier le "Principe de précaution"

*ON*

Cet été, elle avait une chronique le matin sur RTL que j'écoutais avec mais allo quoi, on est dans la 4è dimension ?

Par exemple là où se chronique commence à 1 Heure 38 minute et 26 secondes:

RTL Week-end du 28 août 2016

Isabelle_Saporta_-_Foutez_nous_la_paix.jpg
rtl.fr

Un article sur son livre"Foutez-nous la paix !", toujours sur RTL: "Il faut simplifier toutes ces normes et faire confiance à nos agriculteurs"

Comme d'hab, faites vous VOTRE idée sur le sujet.

Note: j'ai demandé à la rédac RTL s'il y avait un "Replay" plus direct vers ses chroniques, mais ils ont dit que NON... sniff ... mais bon, j'avoue que c'est un peu compliqué à faire ;)
Note bis: quand je bossais @Zenon Media GmbH le siècle dernier en Allemagne, j'avais déjà implémenté ça ... roooohhhh, souvenirs qui remontent, qui se souvient encore de Real Audio !?!?  J'avais aussi crée un mp2cut/paste de l'enregistrement de la radio en direct qui était piloté via un site web de la radio =)

Extraits:

Au lendemain du conseil européen des ministres de l'Agriculture à Bruxelles, les agriculteurs attendent de pied ferme du changement. Isabelle Saporta et son livre "Foutez nous la paix !", édité chez Albin Michel semble se joindre à l'agacement. Elle a notamment parcouru la France, à la découverte d'un monde qui étouffe sous le poids des normes sanitaires ou administratives. Au total, il y a près de 400.000 normes. Selon l'écrivaine, nous vivons dans une France "démente qui ensevelit toute sa force de travail sous des normes délirantes". 

ou

Ce livre regorge de faits tout à fait incroyables telle qu'une brigade chargée de mesurer la végétation concurrentielle. Elle est préposée à mesurer l'herbe en dessous des vignes. Quand l'herbe est trop haute, la parcelle est déclassée, autrement dit le vin perd son droit d'appellation.

ou

Au grand désarroi d'Isabelle Saporta, la taille du local du rangement des bottes apparaît également sur la liste. "C'est presque drôle", déclare-t-elle. Selon cette norme, l'agriculteur peut être privé d'agrément si son local est considéré comme petit.

Et je suppose que l'on va retrouver des choses équivalentes un peu partout, dans tous les métiers...

jeudi 25 août 2016

EcoLogicStudio - Du mobilier urbain-aquarium pour produire de l'oxygène et de la nourriture en ville

A voir quel rendement et le "gout" ;)
Et peut être aussi imaginer/rajouter des pièges à pollution ?

Source:

Ce mobilier urbain est capable de produire autant d’oxygène qu’une petite forêt !


sciencepost.fr

La vidéo:

Lire la suite...

- page 1 de 53