Partager à toutes et tous (enfin ceux que ça intéresse) ce que je note sur le net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

De la différence de la sensation et de la douleur ...

Déjà que les choses soient claires: aucune idée si ces articles/études sont vraies/universellement validées/..., et je ne pêche plus depuis mes 16 ans, c'est juste que cela m'a interpelé sur la différence entre "sensation" et "douleur".

D'un côté donc, les poissons ne ressentiraient pas la douleur: La douleur, une sensation inconnue des poissons sur 20minutes.fr (jusqu'à une prochaine étude)

De l'autre, les crabes qui eux la ressentent, la douleur: Souffrance et crustacés : les crabes ressentent la douleur sur bfmtv.com (jusqu'à une prochaine étude idem) ... et les langoustes alors ?

Donc, "nous" avons des Nocicepteur qui, je cite wikipedia, sont un récepteur sensoriel de la douleur qui fait naître un message nerveux lorsqu’il est stimulé, ce message passe d'abord par le bulbe ou la moelle épinière, où se déclenche un réflexe de sauvegarde de l'intégrité physique (réflexe défensif, réflexe court), avant d'être relayé jusqu’au cerveau où il sera interprété (intégration, modulation, habituation).

Et donc, c'est distinct de la pression, chaleur, ... (d'où je rappelle le héros du film Kick Ass qui n'a aucun pouvoir, à par celui de ne plus sentir la douleur ... ce qui en soit peut être un pouvoir si on n'en abuse pas ;) ).

Vous aurez noté, ou pas le "habituation".  C'est à dire que le cerveau, au bout d'un moment peut ignorer ce message de douleur ... mais notre petit cerveau peut aussi se focaliser dessus et nous rendre la vie impossible.
Étant un dos-cassé, mon expérience perso me fait dire que si on veut, on peut "passer" outre le douleur au bout d'un moment.  Mais la médication anti douleur et anti inflammatoire est une facilité et une super avancée .... mais cela reste des drogues avec tous leurs potentiels effets de bords.

Source:

Source image et article intéressant sur les Nocirecepteurs: Système somatosensoriel (somesthésie) Douleur et nociception : nocicepteurs

Commentaires

1. Le mardi, 22. janvier 2013, 15:02 par Dagon

OK pour passer outre la douleur.

...mais tout dépend de l'intensité. Faire abstraction d'une vague douleur gênante persistante c'est peut être possible (cas de lombalgies).
Par contre une douleur forte, tu oublies, même si elle dure. On ne s'y habitue pas.

2. Le mardi, 22. janvier 2013, 15:31 par Arfy

Crois moi, pour avoir vécu pendant des années avec une sciatique et des "douleurs casques" à la tête ... au bout d'un moment la douleur est "oubliée" par étages.
Et quand on te soulage un endroit, la douleur "suivante" se rappelle à toi, etc ...