Partager à toutes et tous (enfin ceux que ça intéresse) ce que je note sur le net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

wired - ou la bêtise du "tout le monde sait que" même à l'OMS - ou longue histoire autour du COVID infection aérosol ou pas

C'est long à lire, j'avoue, mais ça explique pas mal de choses sur ce qui se disait sur la transmission de la COVID l'année dernière avec les recommandations de l'OMS/WHO.
Une bataille d'Experts, dans l'urgence, qui ne se croient pas, qui n'ont pas les chiffres, preuves, qui ne veulent pas raconter trop de conneries, donner de mauvaises recommandations qui pourraient faire peur et qui se basent donc sur un "tout le monde sait que" qui s'avère faux, enfin pas vraiment faux mais pas juste dans tous les contextes infectieux aérosol.

L'extrait du « eurêka ! »

What must have happened, she thought, was that after Wells died, scientists inside the CDC conflated his observations. They plucked the size of the particle that transmits tuberculosis out of context, making 5 microns stand in for a general definition of airborne spread. Wells’ 100-micron threshold got left behind. “You can see that the idea of what is respirable, what stays airborne, and what is infectious are all being flattened into this 5-micron phenomenon,” Randall says. Over time, through blind repetition, the error sank deeper into the medical canon. The CDC did not respond to multiple requests for comment.

Note: entre des particules aériennes à 5 micron ou 100 micron c'est aussi toute la différence du "tombe au sol ou pas", mais là dessus se greffe aussi la circulation de l'air, la température, l'humidité, ... et la taille de 5 micron qui était admise à l'OMS, ben donc, en fait, non c'était juste une petite extrapolation.
Oui le texte est long, c'est une tranche d'Histoire, et est en anglais, mais je vous conseille FORTEMENT de le lire, ça permet de se rendre compte de pas mal de choses.

The 60-Year-Old Scientific Screwup That Helped Covid Kill

wired.com story the-teeny-tiny-scientific-screwup-that-helped-covid-kill.jpg
wired.com

Le problème, comme dit plus haut, c'est qu'après s'être contredit (OMS/WHO) on a du mal à se faire croire ...