Partager à toutes et tous (enfin ceux que ça intéresse) ce que je note sur le net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

scientificamerican - The Risk of Vaccinated COVID Transmission Is Not Low

Faire croiVre que le vaccin n'empêche pas la contagion. Alors oui, comme expliqué précédemment, il y a très peu de vaccins "stérilisants" (cad qui empêchent la contagion) cf LCI - COVID, de la différence entre vaccin et son immunité stérilisante ou effective - Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?.

Donc le vaccin à ce jour protège les autres en moyenne "au max" de 60% d'une contagion, ça descend à 40% avec le Delta (encore majoritaire en France mais ça risque de ne pas durer) et on-sait-pas avec Omicron.
Et non ça ne vient pas de #macrondemission, ça vient du WHO, aux USA.

Source: SebSauvage

The Risk of Vaccinated COVID Transmission Is Not Low

scientificamerican.com the-risk-of-vaccinated-covid-transmission-is-not-low.jpg
scientificamerican.com

Mais tout cela est simplement logique, n'en déplaise à ceux qui pensent que je suis juste un gros con qui ne comprends rien aux virus et cie.
Je pense que plus un virus est rapide à se répliquer dans le corps, ce qui est le cas pour le Delta et encore plus on dirait pour l'Omicron, plus vite il se réplique et plus il a de chance de d'être expectoré / craché / ... le temps que le système immunitaire se mette en branle pour le contrer.
La chimie derrière le système immunitaire n'est pas de l'instantanéité, c'est un IFTTT (If This Then That) qui se met en branle si le "If" est découvert, puis faut répliquer les cellules immunitaires, etc ... mais entre temps le virus a du se répliquer à foison !

Mais je dois raconter des conneries hein ... j'ai encore gagné un point Godwin hier sur mon incompétence à parler de ce genre de sujets =)