Partager à toutes et tous (enfin ceux que çà intéresse) ce que je note sur le net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La NASA l'aurait dit - l'emDrive ça marche mais on ne peut l'expliquer...

Pour avancer, quelque soit l’environnement, il faut s'appuyer sur quelque chose:

  • que ce soit de la matière : quand on marche/roule/vole,... on s’appuie sur le sol ou l'air pour avancer.
  • ou dans le vide en bénéficiant de la réaction qui va propulser de la matière (carburant+comburant ou matière sous pression) pour avancer. 

Mais dans le deuxième cas: quand il n'y a plus rien à propulser... c'est le drame !

S'appuyer sur le vide en y envoyant des micro ondes pour avancer... ben voilà, cherchez l'erreur ;)

  • Ou le vide ne l'est pas...
  • Ou il y a un glitch sur/dans le potage
  • Ou on n'a pas encore trouvé toutes les forces, interactions ...

Mais de base il suffirait avec l'emDrive d'un courant électrique pour y arriver.

Source:

NASA CONFIRMS THAT THE ‘IMPOSSIBLE’ EMDRIVE THRUSTER REALLY WORKS, AFTER NEW TESTS

EMDrive-nasa.jpg
digitaltrends.com

La vidéo:

Commentaires

1. Le dimanche, 8. novembre 2015, 15:36 par AlainCo (@alain_co)

Votre fin d'article est assez bien pensée.
Effectivement il y a un problème, soit coté expérimental (mais subtil, car rien d'évident n'explique), soit coté théorie.

qu'il soit clair qu'aucune théorie physique, newtonienne, relativiste, ou quantique, n'autorise la violation de la conservation de la quantité de mouvement...
D'ailleurs je pense que comme pour la relativité générale, on va pas violer la CdM, mais l'appliquer dans un contexte différent.

Shawyer par exemple suppose que la vitesse de la lumièe n'est pas celle de la lumière dans le vide, mais celle de la vitesse de groupe de sondes, qui varie dans la cavité...
c'est pas du Einstein, mais les calculs marchen pas trop mal... après tout c'est un ingénieur, et si ca marche il a raison.

les gars de la Nasa pensent plutot pour un réacteur a plasma quantique... sauf que la mécanique quantique dit que c'est par définition du vide quantique, impossible. Les chinois de l'école chinoise d'astronautique, qui ont répliqué Shawyer, eux proposent un trucs basé sur Maxwell...
sauf que Maxwell respect la conservation du mouvement quoi qu'on fasse... il y a donc une erreur de calcul.
mais ca marche comme shawyer.. leur erreur est peut être très heureuse.

Moi je suis les travaux de Michael McCulloch (Physics on the edge) qui pousse une téhorie de l'inertie quantifié qui considère que l'inertie n'est pas une propriété de la masse, mais une conséquence de l'accélération qui crée un horizon de Rindler et donc un rayonnement Unruh qui s'oppose au mouvement comme l'inertie doit le faire.

sa théorie explique l'EmDrive apparemment, mais c'est pas terminé. il reste des trucs à ajuster et là ca peut s'effondrer...

le plus simple ce serait que ce soit une erreur de mesure, subtile dont peut être applicable dans l'espace (les ingénieurs vont certainement y trouver de quoi bosser)... mais ce serait pas marrant...
et la nature a visiblement plus d'humour que les physiciens.