Partager à toutes et tous (enfin ceux que çà intéresse) ce que je note sur le net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L'invisible fait *peur* - Ondes (répercussions des ondes sur la santé et sur l’impact visuel de l’antenne)

En voyant passer cette annonce dans mes flux RSS il y a quelques jours: "Implantation antennes-relais : un représentant de Free vient à la rencontre d’un collectif réticent", je me suis dit, encore la même chose.
*fear* de ce qui pourrait nous faire du mal c'est Humain, c'est ce qui fait que tout être équilibré ne va pas aux danger/à la mort certaine.
C'est facile de tenter d'éviter ce qu'on peut voir ou entendre, sentir, mais quand c'est du domaine de l'invisible c'est pire et c'est le socle de tout film d'horreur/suspense: tant que le méchant n'est pas personnifié c'est encore plus n'Horrible.

Note: le PDF cité plus bas est assez long à lire, 41 pages + la biblio mais franchement pour se faire son idée sans le fameux "on sait que...", allez y !

Déjà pour être plus visuel, j'ai trouvé cette infographie sur quels sont les types d'Ondes électromagnétiques (note pour plus bas, on distinguera aussi électro et magné !  Et les ondes FED, RF ou FI, définition plus bas ou dans le PDF)

Impression

Ce que propose la loi sur l’encadrement de l’exposition aux ondes CRÉDIT PHOTO : INFOGRAPHIE IDÉ

et l'article de sud ouest en 2014 qui va avec: Wifi, 4G : ondes électromagnétiques, faut-il s’en méfier ?

Mais comme tout article avec un titre accrocheur (mode venez consommer nos pub !  Il faut lire/nous acheter), ben le Titre risque de rester gravé dans le marbre de notre mémoire parce que associé à ... la Peur de l'inconnu.
Et il y a de bonnes remarques comme le DAS (débit d’absorption spécifique, en gros la quantité MAX d'énergie que l'appareil peut envoyer à pleine puissance) est obligatoire pour les téléphones portables, mais quid des autres appareils qui émettent des ondes dans la vie ?
Quid du DAS "naturel" ?  Pas trouvé d'infos perso ... sauf un peu dans le PDF ;)

Mais, comme d'hab' avec moi il y a un mais: ce PDF de l'UCL (Université catholique de Louvain) est très intéressant à lire JE TROUVE
Long mais clair.

Remarque: ici on parle des ondes NON ionisantes, cad qu'elles n'ont pas assez d'énergie pour enlever des électrons dans les atomes/molécules et donc "casser" quelque chose dans nos cellules en les ionisant.

Lorsque les ondes électromagnétiques s’invitent à l’école :
les effets sur la santé ?


uclouvain.be  RELI01_2017_Lorsque_les_ondes_électromagnétiques_sinvitent_à_lécole.jpg
uclouvain.be

Le pitch:

Notre objectif principal est de faire le point sur le débat des effets sanitaires possibles des CEM. Ce travail d’exploration se veut rigoureux dans le choix des références scientifiques utilisées et abordable d’un point de vue technique. Il s’agit également de questionner l’installation et l’usage d’appareils radioélectriques dans un milieu scolaire au prisme des principes de la promotion de la santé.


Dans la première partie, nous exposons brièvement les bases théoriques en matières de CEM et d’exposition aux CEM.
Dans la deuxième partie, nous répondons à la question suivante : « Que savons-nous des effets des CEM sur la santé dans le cadre d’une exposition quotidienne ? ». Nous y présentons la méthodologie de recherche ainsi que les résultats de notre revue de littérature. Cette partie porte donc sur les effets potentiels des ondes électromagnétiques émises par des appareils radioélectriques comme le téléphone portable ou le routeur Wi-Fi mais également sur les effets potentiels des ondes émises par d’autres appareils du quotidien comme les appareils électroménagers ou les transports en commun.
Dans la troisième partie, nous mènerons une réflexion sur l’introduction des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) en milieu scolaire et des défis à relever en la matière. La question suivante sera le fil rouge de cette partie : « Comment les parties prenantes en milieu scolaire se positionnent-elles par rapport au risque potentiel des ondes émises par les NTIC sur la santé ? ».
Dans la quatrième et dernière partie, nous nous interrogeons sur les perspectives que peut apporter la promotion de la santé dans ce débat.

Et avec FEB ? FI ? RF ?

Dans notre revue de littérature, nous nous sommes intéressés aux champs de fréquence extrêmement basse allant jusque 300 Hz que l’on notera « champs FEB », aux champs de fréquence intermédiaire allant de 300 Hz à 100 kHz, que l’on notera « champs FI » et aux champs de radiofréquence allant de 100 kHz à 300 GHz que l’on notera « champs RF ».

Sources de FEB ( fréquence extrêmement basse ): "les installations électriques et appareils électriques en fonctionnement, les postes et cabines de transformation ou encore les lignes à haute tension. Les appareils électroménagers et les installations électriques sont responsables d’une plus grande part de l’exposition quotidienne en comparaison aux sources extérieures comme les lignes à haute tension".  Et dans leur figure page 4 on voit que des mesures ont montré un pic de FEB dans les transports en commun et les tâches ménagères.
Dangers des FEB ?  Depuis 2002, en catégorie 2B, c’est-à-dire « peut-être cancérogène pour l’Homme »

Sources de FI ( fréquences intermédiaires ): à l'école principalement émis par les ampoules économiques et les écrans cathodiques des ordinateurs. Sinon des plaques à induction, antivols
Dangers des FI ?  Pas assez de données ou preuves dixit l'article.

Sources de RF ( radiofréquences ):

  • La TNT, les satellites, les radios AM/FM, ... le "brouillard" de l'espaaaaaaace
  • A l’école, les RF sont par exemple émises par les bornes Wi-Fi, les téléphones portables (qui ne sont pas en mode avion) ou encore par les tablettes
  • Sinon, plus près de "nous" les jouets/trucs à la maison: jouets radiocommandés (85%), les babyphones (9%), les talkies walkies (2%), les téléphones mobiles pour enfants (2%), les robots communicants (1%) et les autres dispositifs de surveillance (1%)

Dangers des RF ?  en catégorie 2B, c’est-à-dire « peut-être cancérogène pour l’Homme », mais avec des études "in vitro".

Une de leur conclusion est page 25: " L’analyse de la littérature scientifique ne permet pas de conclure à un effet démontré des CEM sur la santé. ". 
Il y a bien un effet sur notre corps mais INTUITIVEMENT je dirai pas autant que lors d'une séance de bronzage (ce sont aussi des ondes em ...) ou prendre un bain trop chaud ...

Ma conclusion par ma maxime: "On peut user de tout mais sans en abuser", un extrait de la leur:

L’utilisation raisonnable d’appareils émetteurs d’ondes passe par une communication et une information claire et précise des effets possibles sur la santé mais également par la proposition de solutions adaptées aux différents contextes. Les valeurs (justice sociale et équité, empowerment, travailler en partenariat, diversité, etc.) véhiculées par la promotion de la santé peuvent être le moteur permettant en toute connaissance de cause d’opérer des choix éclairés quant au « bon usage » des NTIC.

L’ère du numérique apporte de nombreux avantages mais également des inconvénients. La confusion règne, et ce malgré la réalisation d’études, la diffusion de recommandations et de messages d’alerte. Devant ce manque de certitude, l’application du principe de précaution reste de mise, surtout lorsqu’il s’agit de la santé des enfants.