Partager à toutes et tous (enfin ceux que ça intéresse) ce que je note sur le net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Voici comment la sonde solaire de la NASA va « toucher » le Soleil sans fondre

Ou de la différence entre température des particules de la couronne solaire et chaleur ressentie/transmise à la matière, ici de la sonde.
Note: ça me rappelle le film Sunshine et les *spoiler*...

Pitch: (de l'article, pas du film)

Les trois orbites les plus proches suivies par la sonde Parker l’amèneront à 6.1 millions de kilomètres de la surface du Soleil, soit à l’intérieur de son atmosphère extérieure (ou couronne), là où les températures atteignent des millions de degrés Kelvin.

et explication du "why ce ne sont pas les particules super chaudes du soleil qu'il faut craindre:

« La couronne par laquelle passe la sonde Parker Solar, par exemple, a une température extrêmement élevée mais une densité très faible », explique Susannah Darling de la NASA.
« Pensez à la différence entre mettre votre main dans un four chaud plutôt que de la mettre dans une casserole d’eau bouillante : dans le four, votre main peut résister à des températures beaucoup plus élevées que dans l’eau, où elle va interagir avec beaucoup plus de particules » ajoute-t-elle.
« De même, par rapport à la surface visible du Soleil, la couronne est moins dense, de sorte que le vaisseau spatial interagit avec moins de particules chaudes et ne reçoit donc pas autant de chaleur ».

Voici comment la sonde solaire de la NASA va « toucher » le Soleil sans fondre

trustmyscience.com voici-comment-la-sonde-solaire-de-la-nasa-va-toucher-le-soleil-sans-fondre.jpg
trustmyscience.com

Bref, il faut plus craindre la lumière envoyée que la matière solaire à des millions de degrés Kelvin.