Partager à toutes et tous (enfin ceux que çà intéresse) ce que je note sur le net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, 11. avril 2018

trustmyscience - Quatre patients testent un implant rétinien qui pourrait empêcher la cécité liée à l’âge

Un traitement contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge non-néovasculaire (également connue sous le nom de DMLA « sèche »). Cet implant (testé sur des rongeurs) s’adapte sur la rétine et est constitué de cellules souches embryonnaires humaines, placées sur un matériau de base.
Sur les 4 patients testés pendant 4 à 12 mois, pas de rejet et avec "des résultats prometteurs".

Quatre patients testent un implant rétinien qui pourrait empêcher la cécité liée à l’âge

trustmyscience.com implants-retiniens-pour-arreter-cecite-liee-age.jpg
trustmyscience.com

lundi, 9. avril 2018

franceinter - retour sur "Les doigts qui craquent ne sont plus un mystère"

Sujet hautement polémique !  Est ce que c'est la création de la bulle dans les articulations ou son effondrement qui fait la "crac" ? ;)

(et ouaip, ce ne sont pas les os qui frottent comme le dit la légende urbaine... y a même un docteur qui a fait minutieusement craquer ses doigts d'une seule de ses mains pendant des années pour pouvoir comparer ensuite, et se rendre compte que c'était kifkif)

Les doigts qui craquent ne sont plus un mystère

franceinter.fr l-edito-carre-03-avril-2018.jpg
franceinter.fr

lundi, 2. avril 2018

Début des essais cliniques humains pour ce nouveau « boost du système immunitaire » contre des cancers

Alors pas tous les cancers, mais c'est un bon début.

Je cite:

Les auteurs de la publication ont, pour leur part, découvert qu’une simple injection de deux agents stimulants provoquait un recrutement des lymphocytes T murins contre les cellules cancéreuses génétiquement identiques alentours, mais également contre les autres cellules cancéreuses disséminées. De plus, ce traitement est efficace contre plusieurs types de cancers. Parmi les meilleurs résultats, sur 100 souris, 97 ont pu être guéries du lymphome.

Désormais, les chercheurs vont évaluer l’efficacité du traitement sur les humains contre un sous-type particulier de lymphome, le lymphome non hodgkinien à petites cellules B. Le docteur Ronald Levy, directeur de la phase 1 des essais cliniques et auteur principal de l’étude, souhaite réunir, pour la fin de l’année, 35 patients adultes qui seront divisés en deux groupes. Chaque sujet recevra tout d’abord de faibles doses de radiations pour éradiquer quelques cellules cancéreuses et affaiblir celles restantes, suivies par deux séries d’injections.

Début des essais cliniques humains pour ce nouveau « vaccin » contre le cancer

trustmyscience.com debut-essais-cliniques-humains-vaccin-cancer.jpg
trustmyscience.com/

jeudi, 29. mars 2018

Journée œil - Des nano-gouttes révolutionnaires pour corriger les problèmes de vue

Leur propal, se passer de lunettes: effectuer des micro incisions-laser (schéma optique imprimé sur la couche superficielle de l’épithélium (tissu) cornéen) et le "reste" se fait grâce à ces nano-gouttes qui en comblant le schéma optique vont modifier la diffraction comme le feraient des lunettes ...
Hmm, soit, mais je passe mon tour pour le moment et voir comment ça évolue ;)
Restent encore

  • tests sur l'Homme,
  • combien de temps la technique dure,
  • et aussi combien de fois est ce qu'on peut refaire la manip ?  Je suppose que les sillons ont tendance à se réparer ?
  • quid de ce qui peut être corrigé ?  Je cite:

Des tests précédemment effectués ex-vivo sur des cochons ont déjà montré une correction jusqu’à 3 dioptries de la myopie et de la presbytie

La publication à l'université de Bar-Ilan (Israël) dans la série donc "L'Homme réparé" =)

Des nano-gouttes révolutionnaires pour corriger les problèmes de vue

trustmyscience.com nano-gouttes-revolutionnaires-corriger-problemes-de-vue.jpg
trustmyscience.com

Cellules souches: DMLA, réparation du tissu dégénératif à l'arrière des yeux de 2 patients

Chapeau, je cite, dans la série l'Homme réparé:

Waters a donc été l’un des deux patients à subir une intervention chirurgicale il y a un an, où un patch de cellules souches embryonnaires spécialement conçues, de seulement 40 microns d’épaisseur et de 4 x 6 millimètres de large, a été inséré dans leur rétine. Ces cellules ont non seulement été cultivées pour répliquer les différentes cellules de l’épithélium pigmentaire rétinien, mais elles ont également été recouvertes d’un composé synthétique qui les a aidées à rester en place.

Une étude de suivi sur le progrès des patients, menée durant les 12 mois qui ont suivi l’intervention, a montré que les deux patients présentaient des améliorations significatives. Tandis que les cellules transplantées ne représentaient pas un remplacement parfait, avec quelques petits signes de rejet provoquant une dissémination inégale des cellules, elles semblaient tout de même rester relativement saines. Les deux patients ont également signalé des améliorations de leur vision : « C’est brillant ce que l’équipe a fait et je me sens tellement chanceux qu’on m’ait redonné la vue », a déclaré Waters.

Première mondiale : des médecins ont réussi à restaurer la vue chez deux personnes souffrant de DMLA

trustmyscience.com traitement-degenerescence-maculaire-cellules-souches.jpg
trustmyscience.com

mardi, 27. mars 2018

EPFL - Stimulation électrique et rééducation assistée par un robot ont permis à des rats paralysés de réapprendre à marcher après une lésion de la moelle épinière

Dans la série l'Homme réparé.  La suite de 2012 "Des stimulations sur des rats pour "réparer la moelle épinière""

Je cite:

Dans cette expérience décrite dans la revue Nature Neuroscience, des rats rendus paraplégiques ont réappris à marcher grâce à une thérapie associant deux méthodes. La première est une stimulation électrochimique de la moelle épinière : une injection de molécules et une stimulation électrique au-dessous de la lésion de la moelle épinière, pour activer les muscles des jambes.

La seconde approche est une rééducation assistée par un robot, avec un harnais de soutien connecté qui allège le poids de l'animal. Les rats ont ainsi retrouvé l'usage de leurs pattes qui avaient été paralysées après une lésion de la moelle épinière. Les chercheurs de l'EPFL ont aussi comparé le cerveau de rats sains et des rats paraplégiques qui avaient réappris à marcher. Ils ont observé une réorganisation des connexions neuronales au-dessus de la zone de lésion : le message moteur cérébral a pu utiliser d'autres voies nerveuses que celles qui avaient été endommagées.

Stimulation électrique et rééducation assistée par un robot ont permis à des rats paralysés de réapprendre à marcher. Grâce à ces techniques, des chercheurs de l'EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne) ont provoqué la formation de nouvelles connexions nerveuses.

Cortico–reticulo–spinal circuit reorganization enables functional recovery after severe spinal cord contusion.jpg
futura-sciences.com

dimanche, 25. mars 2018

arstechnica - Virus fished from pond cures man’s deadly antibiotic-resistant infection

C'est dans les vieux pots qu'on fait les bonnes ...

Un autre retour sur la Phagothérapie (autre ? cf news d'octobre dernier).  L'ennemi de mon ennemi est mon ... allié ?

Virus fished from pond cures man’s deadly antibiotic-resistant infection

arstechnica.com attack-of-the-pond-virus-it-outwits-drug-resistant-bacteria-saved-mans-life.jpg
arstechnica.com

vendredi, 23. mars 2018

Cancer - nouveau test de dépistage très efficace, le Decode Lab, par Dominique-Joubert-Floch- Decodelab

Super news, pour guérir il faut savoir le plus tôt qu'on est malade.
Je cite:

Le document confidentiel que nous nous sommes procurés fait état d’un tableau comparatif des performances entre trois tests de dépistage du cancer. Sur ces trois tests, « Decode Lab » serait le plus fiable pour deux raisons non négligeables : d’une part, il serait capable de détecter un cancer dès les tous premiers stades de son évolution, y compris au stade 0. D’autre part, il pourrait détecter plus de 15 types de cancers avec un seul prélèvement.

Un pas de géant contre le cancer franchi par la chercheuse Dominique Joubert Floch

sciencepost.fr un-pas-de-geant-contre-le-cancer-franchi-par-la-chercheuse-dominique-joubert-floch.jpg
sciencepost.fr

lundi, 19. mars 2018

Quechoisir.org - COSMÉTIQUES - Évitez les substances indésirables avec l'appli "QuelCosmetic"

Pour celles et ceux (mais dans une moindre mesure (OuhlalaHⓒ le sexiste ! ;) )) qui usent et abusent (regard en coin à ...) des cosmétiques ;)

Liens

Source: newsletter QueChoisir

Évitez les substances indésirables avec l'appli "QuelCosmetic" !

QuelCosmetic UFC-Que Choisir.jpg

dimanche, 18. mars 2018

Maladies auto-immunes, une bactérie intestinale mise en cause ?

La flore, toussaHⓒ ... si cela se vérifie à plus grande échelle et qu'on trouve par exemple un vaccin, j'espère que cela pourra aider les malades (après les Lymphocytes B cette semaine sur le même sujet).

Je cite:

Chez des souris prédisposées à une maladie auto-immune, lorsqu'elle se trouvait en dehors de l'intestin, la bactérie favorisait l'inflammation et la production d'auto-anticorps, à savoir des anticorps dirigés contre le Soi. Ces résultats ont été confirmés in vitro avec des cellules humaines. De plus, la bactérie a été trouvée dans le foie de patients souffrant de maladie auto-immune, mais pas chez des personnes en bonne santé.

Maladies auto-immunes : une bactérie intestinale mise en cause

futura-sciences.com medecine-maladies-auto-immunes-bacterie-intestinale-mise-cause-70452.jpg
futura-sciences.com

- page 1 de 96