Partager à toutes et tous (enfin ceux que ça intéresse) ce que je note sur le net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

CNRS - Une percée dans la conception de moteurs moléculaires

Je cite:

Des chercheurs du CNRS et de l'Université de Bordeaux, en collaboration avec une équipe chinoise (du Beijing National Laboratory for Molecular Sciences), ont réalisé le premier piston moléculaire capable de s'auto-assembler. Ces recherches représentent une avancée technologique significative dans la conception de moteurs moléculaires. Un tel piston pourrait, par exemple, servir à fabriquer des muscles artificiels ou à créer des polymères à la rigidité contrôlable. Ces résultats sont publiés le 4 mars 2011 dans la revue Science.

Ou plus loin dans le lien: En permettant une fabrication à grande échelle du piston moléculaire, cette faculté d'auto-assemblage laisse espérer voir fleurir rapidement des applications. Les domaines concernés sont variés : biophysique, électronique, chimie... En greffant bout à bout plusieurs pistons, on pourrait, par exemple, réaliser une version simplifiée d'un muscle artificiel, capable de se contracter sur commande. Une surface hérissée de pistons moléculaires deviendrait, à loisir, un conducteur ou un isolant électrique. Dernière idée : on peut imaginer une version grand format de l'axe sur lequel glisseraient plusieurs hélices, ce qui fournirait un polymère à la rigidité mécanique ajustable. On le voit, les possibilités de ce nouveau piston moléculaire sont (presque) infinies.

Pour en savoir plus, cliquer sur :

Photo_Moteurmoléculaire

© Yann Ferrand / CNRS

a) Assemblage irréversible d'un axe et d'un anneau glissant le long de ce dernier. 
b) Assemblage réversible d'une hélice s'enroulant lentement autour d'un axe puis glissant rapidement sur celui-ci.



http://www2.cnrs.fr/presse/communique/2116.htm