Partager à toutes et tous (enfin ceux que ça intéresse) ce que je note sur le net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les stats c'est bô mais ... joli insta - Statistically Insignificant

Ma petite expérience des stats me fait dire que si on a envie de déduire ce qui va dans notre sens on pourra quasiment toujours le faire (ou détruire les conclusions d'un autre) =)
Quand on voit des stats, il faut se dire que c'est comme la météo, ce n'est qu'une tendance déduite par quelqu'un sur un ramassis de chiffre plus ou moins grand.

Mais plus le nombre de cas étudiés est grand, plus on a de chances d'avoir des déductions fines.

Statistically Insignificant

A statistically more or less correct illustration of life on earth and other insignificant things. 📊

instagram.com statisticallycartoon.jpg
instagram.com

Depuis hier, par ex, avec la publication dans le Lancet, ça fait jaser entre spécialistes et autres médias-dépendants.
Source: Hydroxychloroquine or chloroquine with or without a macrolide for treatment of COVID-19: a multinational registry analysis @ The Lancet
Ce ne sont que des chiffres sur différents panels de patients, mais tout le monde, moi compris y voit ce qu'il veut.

Ma conclusion à cette heure: qui risque de changer hein, il n'y a qu'une chose qui me fait avancer/chercher ... je doute, SURTOUT de moi

JE pense que tout ce bazar ça va encore mettre plus de bordel dans la tête des gens.

  • Ouaip on compare plus de 90 000 patients éparpillés dans le Monde, donc on peut comparer l'incomparable
  • Pour la comparaison des comorbidités entre le groupe témoin et ceux avec médocs, JE trouve les % assez lissés-similaires (contrairement à Philippe Douste-Blazy sur BFM), cf le "Table 2 Patient demographics and characteristics by treatment group" sur le lien
  • Pour le groupe témoin qui n'a pas besoin de ventilation: comment ne pas tenter quelque chose/un médoc sur un malade qui vient avec une détresse respiratoire dans un Hôpital ?
    Bien évidemment qu'on va lui donner un médoc qu'on a sous la main.  Et donc JE trouve logique qu'il y aura moins de personnes sans bidule-Chloro-machin dans le groupe témoin.
  • Comment expliquer la différence flagrante de mortalité (9.3% groupe témoin vs "16.4% 22.2% 18.0% 23.8%" pour les autres) ?
    Autre qu'imaginer que, dans les malades diagnostiqués COVID-19, ceux en grande détresse respiratoire ont plus de chances d'y rester (42.4% des morts dans ces stats ont eu besoin de "Mechanical ventilation" )?
    Pire pour l'obésité: 60,9% des morts étaient obèses ? 
    Ou un mâle (60.2%) ?
    Ou Blanc (62.8%) :P là je rigole, environ 65% du panel était "Blanc" donc non pertinent

⇒ bonne chance pour faire un test randomisé avec des gens en grande détresse respiratoire à qui on ne donnera pas de bidule-Chloro-machin pour tenter de les soigner

Le seul truc pertinent que JE ressors de ce truc c'est que prendre des médocs ça a des effets secondaires et que JE n'aimerai pas être toubib
Et les flagrantes différences dans le Tableau 1 (survivants vs morts) avec les facteurs morbides de l'obésité, les mâles et la "Mechanical ventilation" ⇒ plus c'est flagrant, plus c'est pertinent pour moi.