Partager à toutes et tous (enfin ceux que ça intéresse) ce que je note sur le net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

trustmyscience - Une nouvelle batterie solide très prometteuse pour le stockage en réseau et les véhicules électriques

Good news, je cite:

80% de capacité conservée après 500 cycles de charge/décharge
Dans cette nouvelle batterie, les ingénieurs ont éliminé le carbone et les liants normalement utilisés et ont opté pour une forme moins chère de micro-silicium qui subit moins de traitement. Un électrolyte solide à base de sulfure a ensuite été introduit pour transporter la charge, et la batterie résultante s’est avérée extrêmement stable, en évitant les interactions nuisibles au niveau de l’anode.

La batterie entièrement solide au silicium ainsi obtenue est décrite comme sûre, durable et dense en énergie. Une cellule complète à l’échelle du laboratoire s’est révélée capable d’effectuer 500 cycles de charge et de décharge tout en conservant 80% de sa capacité, démontrant ainsi les effets stabilisateurs de la nouvelle conception. Les détails ont été publiés dans la revue Science.

Une nouvelle batterie solide très prometteuse pour le stockage en réseau et les véhicules électriques

trustmyscience.com nouvelle-batterie-solide-prometteuse-stockage-reseau-et-vehicules-electriques.jpg
trustmyscience.com

La vidéo:

Commentaires

1. Le jeudi, 7. octobre 2021, 12:13 par Arfy

@Timo

Cf https://lehollandaisvolant.net/?id=...

Moi je n'oserai pas dire, c'est bien ou pas, a peut être plus d'informations.
Je pensais que c'était une avancée, vu qu'on dit souvent que le point faible des batteries, c'est autour des trucs liquides ;)

Le PDF de l'article:
https://escholarship.org/content/qt...

Extrait:

The cell was found to achieve a capacity retention of 80% after 500 cycles and an average coulombic
efficiency of 99.95%. This capacity fade likely occurs as a result of cathode impedance growth
over time resulting from contact losses and cathode interfacial growth.(39, 40) Further
improvements can be made to engineer the chemo-mechanical properties of the cathode||SSE
interface. Nonetheless, the electrochemical results shown above reaffirm the effectiveness of
sulfide SSEs to enable 99.9% μSi anodes, free of carbon, yet capable of operating at high current
densities, under a wide temperature range, with high areal loadings as well as with long cycle and
calendar life. Overall, this approach offers a promising pathway to address the fundamental
interfacial bottleneck in the commercialization of low cost and environmentally benign μSi
anodes.