Partager à toutes et tous (enfin ceux que çà intéresse) ce que je note sur le net.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le WTF de mon weekend ... Pour les agriculteurs, ressemer sa propre récolte sera interdit ou taxé

(déjà bémol, c'était déjà interdit mais ... moins officiellement potentiellement sanctionné)

J'en suis tombé de ma chaise ... je pensais qu'en "Informatique", avec les DRM, la musique, ...  on était au summum de la bêtise de temps à autre, mais là !?!?

Source:

Pour les agriculteurs, ressemer sa propre récolte sera interdit ou taxé


Le texte relatif aux "certificats d'obtention végétale" a pour objectif d'instaurer le versement d'une redevance pour l'utilisation des semences, déjà appliqué pour la culture du blé tendre.
AFP/MYCHELE DANIAU

lemonde.fr

Définitions:

COV: Certificat d'obtention végétale un genre de "droit de propriété".  T'achète des semences qui ne sont pas dans le "domaine public" et ben vala, tu peut les faire pousser mais pas récupérer les graines.

Non mais allo ... ah merde la marque a été déposée.

  • Non mais à l’huile ?
  • A l'huile quoi ?
  • T'es un gars qui achète un truc.  Soit, des gars ont bossés pour trouver la bonne graine qui va bien, en sup' potentiellement génétiquement modifiée par l'homme.
  • La dite graine pousse et fait des ... graines ... ben vi, merci la Nature ... et bien, tu jettes celles que tu n'as pas vendues PARCE QUE c'est la Loi et que l'Europe en remets une couche
  • Mais *mode Coffe ON* MERDEUH !?!?

C'est ouf tout de même ?  Si on extrapole ... enfin si J'extrapole,

  • tu achète un chien de race à un éleveur A.  Hop, pour féconder une chienne il faut demander et/ou payer l'éleveur A ?
  • "on" t'a aidé à avoir un bébé, ben il n'aura pas le droit de se reproduire ?
  • t'écoute par hasard de la musique dans la rue sur une radio qui n'est pas la tienne et sur laquelle le gars a un abonnement.  Ben les ondes sonores qui arrivent jusqu'à tes oreilles font que tu va devoir casquer !
  • tu rentres d'une bourse d'échange de semences et pousses ... tu croises une voiture de Gendarmes ... tu pries ...
  • ...

Pfuiiii *proutch*

Commentaires

1. Le lundi 29 avril 2013, 11:55 par michel

Ce qui est étonnant c'est que "Le Monde" ne se mette à parler de ce problème que maintenant.
Afin de mieux comprendre les dessous et les enjeux de cette politique voir le site de l'association Kokopelli.
https://kokopelli-semences.fr

Car derrière l'Europe, se dresse le loby des grainetiers, Monsanto en tête...

2. Le lundi 29 avril 2013, 17:03 par Arfy

Merci pour le lien !

C'est surtout parce que la France n'avait pas encore inclus la réglementation Européenne que le sujet est revenu sur le dessus.

Et cette histoire de semences dure depuis très longtemps ... avec de bons et de mauvais côtés, cf

Mais personnellement tu connais mon avis ;)

3. Le mardi 30 avril 2013, 01:04 par sirchamallow

Le Monde, Le Canard Enchainé, Mediapart, Bastamag, Reflets.info ont déjà parler de cette affaire complètement ubuesque il y a de ça quelques mois.

Mais faut rien lacher. A un certain moment, à force de lire l'actualité, chacun sait ce qu'il lui reste à faire.

4. Le vendredi 3 mai 2013, 21:12 par J.

Meuh non ! Rien de neuf à cette histoire, juste l'entérinnement d'un processus commencer il y a 40 ans.
Non, ce qui me fait hurler moi c'est l'histoire de Kokopelli !
Résumé : K. récolte des graines qui ne sont PAS sous brevet, càd sauvegarde des expèces anciennes, les originales quoi, et maintenant, parce que jugement de la Cour de Justice européenne, Kokopelli n'a plus le droit de vendre ses graines car elles ne figurent pas dans la Bible des graines (celle où ne figurent que celles provenant des semernciers car lobbying).
Donc, on est "obligé" d'acheter les graines des semenciers et rien que celles des semenciers. A moins que Kokopelli ne décide de les "donner". MAis alors la questions de savoir comment Kokopelli va vivre ira se poser plus ou moins vite... Et ensuite c'est l'effet dominos (voir le dernier épisode cité ci-là-haut).

A hurler, se taper la tête contre les murs et tutti quanti...

5. Le samedi 4 mai 2013, 09:06 par Arfy

Oui Jule mais comme dit, c'est une législation à double tranchant à ce niveau:

  • semences reconnues pour la protection des consommateurs ... et ce depuis des lustres
  • vs je suis le petit poucet contre le rouleau compresseur "Administration" + GROS semenciers qui peuvent se payer la recherche et la demande d'ajout sur la dite liste

Mais au final ... c'est quand même pour la protection des consommateurs ... même si je pense que c'est too much.

6. Le samedi 4 mai 2013, 10:57 par J.

Oui et non.

Lorsque tu y regardes de près dès le départ cette comission d'homologation des semences comportait des représentants des semenciers. Dès sa création.
Le résultat 60 ans plus tard :

  • Un appauvrissement catastrophique des familles semencières utilisées.
  • Une perte de saveur et d'apport nutritif des différents fruits et légumes que l'ont retrouve sur nos étals en magasin ou au marché.
  • Une prise en tenaille des cultivateurs et des consommateurs !

Bref plus aucune maîtrise de ce que l'on consomme, une main-mise sur la "vie".

Ensuite l'on en arrive a des situations aussi abherrantes que ce qui s'est passé aux US avec Monsanto et le petit paysan bio qui s'est vu condamné par une Cour de Justice parce que son champ a été "contaminé" par des semences OGM portés par Dame Nature (aka le vent, les oiseaux, etc.) et il a dû payer des dommages et intérêts à Monsanto pour "utilisation illégale de semences brevetées". Du grand n'importe quoi...
Là c'est le serpent qui se mord la queue et ce n'est en rien pour la protection du consommateur.
Et pourtant ces semences sont aussi créées pour "la protection du conglomératsommateur".

De "c'était une bonne idée à la base" à "une nouvelle méthode pour fermer/contôler le marché" et le consommateur n'a qu'a se taire car il baigne dans sa bienheureuse ignorance.

On nous fait bouffer de plus en plus de la m**** tout en nous garantissant une qualité à coup de lois et de réglementations, qui dans les faits...

Nous n'en sommes pas au point de la Chine ou de l'Inde, mais pas loin, suffit de voir les autorisations accordées pour à nouveau utiliser des farines animales pour nourrir les poissons et crevettes.. Aujourd'hui les poissons, et demain ?
Pourtant c'est pour "le bien du consommateur"...

Ce qu'il faut c'est réapprendre à consommer correctement pour "le bien du consommateur", de la nourriture de qualité, pas besoin de viande à chaque repas 2x/j 7j/7. On le sait que c'est pas bon pour la santé du "consommateur".

Bref... Une discussion bien plus vaste...

7. Le samedi 4 mai 2013, 11:04 par Arfy

+1 et/ou *j'aime* ;)